Le Très Particulier

Plus planqué qu’ici, ça devient compliqué ! D’abord, trouvez la petite venelle montmartroise, puis l’anonyme porte noire du jardin… Et, enfin, une fois dans les velours de l’hôtel Particulier, descendez l’escalier vers le Très Particulier…  Deux salles, deux ambiances. Côté comptoir, qui rime avec boudoir (miroirs, moquette épaisse, papier peint forestier,

Lire la suite »